Lévitation, télépathie, régénération cellulaire... Et si ces dons existaient vraiment ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 39
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de mort. Peut tuer d'un contact prolongé - deux minutes 20 pour un être humain. A contact moins long, inflige une brulure plus ou moins forte. Points : 58
Actions réalisées : -Idée de description de catégorie
-Idée de Clan
-Meilleure posteur du mois d'avril 2013
-Réponse à une Question
Localisation : France
Diana Loka

Diana Loka
MessageSujet: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptyMer 24 Avr - 20:06

J'ai du partir. Pas longtemps, pour ne pas inquiéter mes parents. Et oui. Je ne suis pas du genre à fuguer pour une durée indéterminée mais supérieure à 2 jours. Mais je ne pouvais pas rester. Pas après m'être apperçu de ce dont j'étais capable. J'ai failli tous les tuer à plusieurs reprises. Un geste mal contrôlé, un contact bref, et leur mort est assurée. Alors j'ai pris la voiture d'un pote, et je suis allée au fin fond du Nevada. Là bas, au moins, je risque pas de faire de mal à qui que ce soit. J'ai trouvé une vieille cabane abandonnée près du désert. En plus, j'ai pas beaucoup de routes à faire pour aller chercher des provisions. Par contre, il y a pas de réseau. Dommage. J'espère que ma famille s'est pas trop affolée. Je n'ai peur que d'une chose, en fait. Je vais devoir rentrer chez moi. Et là, je serai de nouveau une menace pour mes proches. Comme une bombe à retardement. Comme une traitresse.

D'un coup, j'entends du bruit. Genre un grincement. Mes noires pensées s'envolent, pour faire placer à de l'inquiétude. Normalement, il y a que moi ici. J'ai un peu peur, quand même. Bon, d'accord. Je suis si terrifiée que j'ai dû mal à retenir le cri perçant qui menace de s'échapper de mes lèvres. Une idée toute simple s'invite dans mon esprit paniqué. Si un type m'agresse, je suis capable de mettre fin à ses jours, non ? Je frissonne. C'est horrible. Rassurant, certes. Mais horrible Je me lève, et mains en avant, je dis :

-Y'a quelqu'un ?

Je sais, c'est pas très glorieux. Dans les films, l'héroïne, très courageuse, sort de sa cachette et assomme l'intru. Sauf que voilà. Je ne suis pas l'héroïne parfaite d'un film d'action. Et même si j'avais le courage, ou l'imbécilité, de sortir commettre une telle idiotie, je ne suis même pas sure de parvenir à faire mal au potentiel agresseur. Alors de là à l'assommer... C'est impossible. Donc je reste dans le noir, les lèvres pincées, le regard fuyant, à prier pour que ce ne soit qu'un bruit. Ou un chat. N'importe quoi, sauf un humain. Je n'ai jamais été croyante. Mais là, pour le coup, je pense que j'ai rattrapé les années sans prier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 33
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de voler pendant de nombreuses heures à une vitesse moyenne de 50 km/heures. Cependant, provoque une grande fatigue, accompagnée d'une sensation de faim et de soif. Points : 77
Actions réalisées : -Idée d'Event
-Aide au Staff pour la mise en place de l'Event
-Idée de tâche à réaliser pour les points
-Idée de Clans
Localisation : Dans le marécage le plus proche de l'endroit le plus paumé de la Terre, mon p'tit gars !
Esteban Castella

Esteban Castella
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptyJeu 25 Avr - 12:09

Je suis sorti de chez moi, ce matin. En volant. Non, je ne suis pas fou. Je ne suis pas vantard non plus. J'essaie d'être le plus franc possible. C’était super, comme d'habitude J’adore la sensation que ça procure. Une liberté intense. Vraiment, c’est grisant. Je ressens un sentiment de puissance infinie tandis que le vent me fouette le visage, et force des larmes récalcitrantes à couler. Le paysage défilait sous moi, déformé par la vitesse. Si bien que je suis allé jusqu’au Nevada. Au Nevada. Je me suis arrêté en plein désert, au milieu de nulle part. Ça m’apprendra à me laisser distraire par les oiseaux ! En plus, j’étais vraiment fatigué, comme toujours lorsque je me laisse emporter par l'ivresse du vol. Je suis de plus en plus endurant, mais quand même. J'ai toujours des limites. J’ai volé quelques instants, mais étant donné qu’il n’y avait plus de courants ascendants depuis plus d'un kilomètre, je devais fournir toute mon énergie, ce qui me crève beaucoup plus que de marcher. Donc ? J’ai arpenté le désert à pied. Très humiliant pour moi, qui suis si habitué à utiliser la voie des airs. M'enfin, j'ai tenté d'oublier cet aspect des choses, et j'ai pris mon mal en patience. Jusqu’à tomber sur une espèce de vieille baraque qui tombait en ruine. Pas très accueuillante. En fait, elle ressemblait plus à un décor de film d'horreur qu'à une habitation. Mais peut-être que les anciens occupants ont lancé un truc à manger. Ou à boire. Je m’appuie contre le mur, qui résiste en grinçant, et reprends mon souffle.

-Y’a quelqu’un ?


Mince ! Un habitant ! Je pensais vraiment que cette maison était abandonnée ! Je pense à fuir. Une demi seconde, hein. Pas plus. Parce qu’après, je pense à l’eau et à la nourriture. La personne doit avoir quelque chose. Des provisions. Je ne peux pas laisser la peur m'envahir. Du coup, je fais le tour de la maison. Le temps s'écoule lentement. Arrivé devant la porte, je prends une grande inspiration. Avant d'être complètement paralysé par le stress j’ouvre la porte. Mes yeux ont du mal à s’habituer à l’obscurité, donc je ne vois strictement rien. Mais j’entends. Du bruit. Indéfinisable. Je commence à parler.


-Oui. J’me suis perdu. J’ai faim et j’ai soif. Je peux entrer ? … S’il vous plaît ?

Je suis pitoyable. On aurait dit un couinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 39
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de mort. Peut tuer d'un contact prolongé - deux minutes 20 pour un être humain. A contact moins long, inflige une brulure plus ou moins forte. Points : 58
Actions réalisées : -Idée de description de catégorie
-Idée de Clan
-Meilleure posteur du mois d'avril 2013
-Réponse à une Question
Localisation : France
Diana Loka

Diana Loka
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptySam 27 Avr - 8:18

Silence. Je me cache à moitié derrière une armoire miteuse, complètement paniquée. Je ne suis jamais sortie de New York. Et même quand j'y étais, je ne me suis jamais retrouvée seule, loin de tous. Là, je peux me faire tuer en moins de deux. J'entends des bruits de pas, à l'extérieur. Le type s'arrête juste devant la porte. J'y crois pas. Je suis débile. S'il n'était pas sur que quelqu'un se trouvait à l'intérieur, là, c'est fichu. Il ouvre la porte. Aïe, mes yeux. La lumière est super forte. Je discerne quand même une silhouette. Grande, masculine. Mon dieu...

Oui. J'me suis perdu. J'ai faim et j'ai soif. Je peux entrer ? ... S'il vous plaît ?

Ce que je veux répondre ? Non. Va't'en et ne reviens jamais. Mes mains tremblent. J'ai envie de les cacher dans mes poches, pour faire un peu plus crédible et moins appeuré. Mais ça, c'est la mort assurée. Mes mains sont mon seul espoir de survie. Et la seule menace pour ce type. Pendant que je réfléchis, lui attend. Sans un mot, sans un geste de plus. Ses yeux doivent s'être habitués à l'obscurité, maintenant. Est-il étonné de voir une fille si jeune paumée dans un désert ? J'en sais rien. Moi, je ne le vois toujours pas.

J'ouvre mon sac, et je pose sur la table une petite bouteille et des gateaux. Une partie de mes provisions. Le type ne bouge toujours pas. Et le silence devient carrément dérangeant. J'en ai la chair de poule. N'en pouvant plus, je lache :

- Comment t'es arrivé là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 33
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de voler pendant de nombreuses heures à une vitesse moyenne de 50 km/heures. Cependant, provoque une grande fatigue, accompagnée d'une sensation de faim et de soif. Points : 77
Actions réalisées : -Idée d'Event
-Aide au Staff pour la mise en place de l'Event
-Idée de tâche à réaliser pour les points
-Idée de Clans
Localisation : Dans le marécage le plus proche de l'endroit le plus paumé de la Terre, mon p'tit gars !
Esteban Castella

Esteban Castella
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptyMar 30 Avr - 15:25

Elle ne dit rien. Vraiment rien. Au point que je pense qu'elle soit muette. J'ai l'impression d'être debout depuis une éternité dans cette pauvre maison qui doit avoir un siècle. Soudain, un mouvement. Rapide et agile. Cette action brusque m'a étonné, au point que je ne puisse retenir un léger glapissement. Mais elle ne m'a pas entendu, heureusement. Ou alors, elle est tellement bizarre qu'elle ne le montre pas. Cet endroit et cette fille commence à me donner la chair de poule. Oui, je sais, c'est pas très viril de dire ça, mais j'en peux plus. Je sens que je vais craquer. Peut-être même vais-je partir en courant, et tant pis pour l'eau et la nourriture que je gâcherai. J'esquisse un pas vers la porte. C'est alors que la fille sort des gateaux. Des gâteaux ! Au chocolat, à la fraise, aux noisettes... Et une immense bouteille d'eau. Là, grande hésitation. Je fais quoi ? Je me jette sur la nourriture, écoutant mon ventre ? Ou je pars d'ici avant d'être complètement fou, comme cette fille a l'air folle ? Un léger gargouillis se fait entendre. Okay. La nourriture d'abord. Je verrai après avoir manger...

-Comment t'es arrivé là ?

Je prends ça comme une invitation, sans réfléchir à sa question. Une seconde plus tard, je suis attablé, savourant avec délice le goût des aliments que j'engloutis. Je bois à n'en plus pouvoir. C'est seulement après m'être rassasié que je songe à la réponse. Mes yeux s'agrandissent sous l'effet de la surprise. Je ne suis pas à New York, là. Je ne peux pas répondre d'un air détaché que je me suis perdu, que j'ai pris un taxi ou que j'ai fait une petite balade. On est dans le désert. Pas de route, rien. Et j'ai vraiment pas l'équipement du type qui a décidé d'entamer une marche dans le désert. J'envisage une bonne centaine de mensonges, tous aussi stupides les uns que les autres. Ma situation est désespérée. C'est après environ cinq minutes, à moins que le stress m'ait joué un mauvais tour, que je trouve enfin la solution parfaite. La semi vérité. Je vais allié un élément de ma route avec de l'humour. Et puis si la fille avale ça, ce sera parfait. Sinon... Et bien, sinon, je m'enfuirai en courant. Oui, c'est pas très poli, surtout venant d'un garçon qui vient de manger une grande part des provisions de son hôte. M'enfin, je ne la reverrai certainement jamais.

-Je suis venu en volant.

Mon ton n'était pas aussi détendu et charmeur que ce que j'avais espéré, mais je dois m'en contenter. Je plaque un sourire amical sur mon visage. Comme si j'avais fait une bonne blague, et qu'on pouvait passer à autre chose. Et doucement, derrière mon dos, j'ai fait un truc de gamin. Stupide, débile, inconscient. J'ai croisé les doigts à m'en briser les os. Pourvu qu'elle me prenne pour un plaisantin complètement dingue qu'il vaut mieux ne pas fréquenter... Pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 39
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de mort. Peut tuer d'un contact prolongé - deux minutes 20 pour un être humain. A contact moins long, inflige une brulure plus ou moins forte. Points : 58
Actions réalisées : -Idée de description de catégorie
-Idée de Clan
-Meilleure posteur du mois d'avril 2013
-Réponse à une Question
Localisation : France
Diana Loka

Diana Loka
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptyMer 1 Mai - 11:05

J'ai dû fermé les paupières une demi-seconde. A peine, d'ailleurs. Un quart de seconde. Avant, l'inconnu se trouvait devant moi, raide et passablement effrayé. L'instant d'après, il était attablé, engloutissant mes provisions. J'ai l'impression qu'il n'a pas mangé depuis trois jours, à en juger par sa voracité. Ou alors, c'est simplement un garçon qui a l'habitude de se jeter de la sorte sur la nourriture. C'est lorsqu'il boit la moitié de ma bouteille d'eau que je me fais une raison. Il a dû courir pendant des kilomètres. Mais qu'est-ce qu'un joggeur fait dans un désert ? C'est une habitude pour les gens de faire une balade dans un lieu aride ? J'en sais rien. J'aurai peut-être dû me renseigner un peu plus sur les habitudes des autochtones avant de m'aventurer dans cet espace. Quoique... La surprise est toujours agréable. De toute façon, le mal est fait, et je ne peux revenir en arrière.

Le garçon se redresse subitement. Bizarre. Je n'ai pas bougé, et je n'ai rien dit. Ce n'est donc pas à cause de moi, je pense. Il a les yeux exorbités, comme s'il était effrayé. Est-il fou ? Oh mon dieu, si je suis enfermée dans cette maison avec un type qui a des hallucinations, c'est vraiment pas mon jour. Je croise les bras. Comme ça, j'ai mes mains prêtes à le repousser. Je peste quand même intérieurement. Pourquoi diable n'ai-je pas emporté mes gants ? Certes, je pensais que personne ne serait assez stupide pour s'enterrer ici. Mais quand même...

Je suis venu en volant.

Pendant une seconde, je me fige. Le corps raidi sous l'effet de l'étonnement, je me répète rapidement une phrase. "Il a un don". D'autres viennent ensuite, dans un bazar qui est propre à mon cerveau. "Comme moi." "Gentil ?" "Je lui dit le mien ?" "Non". "Oui." Puis, il casse tout mes espoirs. Il sourit. Une expression niaise, débile, et fière de sa blague. Je sens la colère monter en moi. J'ai failli me trahir, à cause d'un gamin qui se croit encore en maternelle. On ne fait pas de plaisanterie à ce sujet. Jamais. Je soupire. Et moi qui ai cru que je n'étais pas la seule maudite de ce monde. En fait, je suis simplement une fille différente entourée d'idiots. Une idée mauvaise s'introduit en moi, pervertissant ma nature juste. Je vais lui faire une blague, moi aussi. Seulement, je serai la seule à en rire. Dommage pour lui. Je m'approche donc de lui, mains légèrement en avant. Puis ? Je lui effleure le bras. Pas assez pour le tuer. Mais juste pour laisser une marque rose, comme s'il s'était brulé. Il tressaille d'ailleurs à mon contact. Je lis la douleur sur ses traits. C'est la que je mesure la stupidité de mon acte. J'ai blessé un humain. Volontairement. Chaque erreur de ma part était des accidents. Là, c'est ma première action délibérée. Je m'éloigne brusquement de lui, les larmes aux yeux.

-Tu ferais mieux de partir...

Je retiens un sanglot en remettant mes mains dans mes poches. Je suis un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 33
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de voler pendant de nombreuses heures à une vitesse moyenne de 50 km/heures. Cependant, provoque une grande fatigue, accompagnée d'une sensation de faim et de soif. Points : 77
Actions réalisées : -Idée d'Event
-Aide au Staff pour la mise en place de l'Event
-Idée de tâche à réaliser pour les points
-Idée de Clans
Localisation : Dans le marécage le plus proche de l'endroit le plus paumé de la Terre, mon p'tit gars !
Esteban Castella

Esteban Castella
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptyDim 5 Mai - 14:10

Je suis tombé sur une dingue...
★ Un jour, je comprendrai les filles...

La fille se raidit. Je fronce les sourcils. Qu'ai-je dis ? J'ai pris soin de ne rien dévoiler d'étrange. J'ai l'air parfaitement innocent - et idiot. Je m'applique à ressembler à un abruti, immature et fier de sa trouvaille. Mon dieu. Je ne pense pas qu'essayer de ressembler à un adolescent inconscient était si difficile. J'ai l'impression que mon corps tremble alors que j'attends sa réponse. Mes muscles se contractent. Mon sourire benêt est tellement forcé que je suis en train d'avoir une crampe. Magnifique. Je suis loin de chez moi, enfermé dans une cabane qui pourrait s'effondrer sur moi, devant une fille qui est loin d'être normale, et je me plains de mon sourire. C'est pathétique. J'aurai dû rester chez moi. M'enfin... La fille se détend peu à peu. Elle soupire profondément. Parfait. Elle est certainement en train de penser que je ne suis qu'un vulgaire plaisantin inintéressant. Je retiens à rire en ayant cette pensée. Je fais tout pour qu'une fille me prenne pour un dingue. Quelle journée étrange, n'est-ce pas ?

J'ai l'impression que l'inconnue n'a pas apprécié mon sens de l'humour. Son regard change. Il devient mauvais. Ou alors, je suis tellement paniqué que j'en deviens paranoïaque. Hum. Cette possibilité est bien probable, compte tenu de mes membres, qui tremblotent au rythme de ma respiration rapide. La fille s'approche de moi. Mains en avant, comme une aveugle. J'esquisse un mouvement de recul. Elle est vraiment inquiétante. Elle continue de se faufiler vers mon siège, tel un serpent aux yeux étincelants. Mon cœur s'emballe. Qu'est-ce qui lui prend ? Elle effleure la peau délicate de mon bras. Et mes questions disparaissent brutalement, remplacées par une douleur incalculable. Je tressaille. Un feu ravageur s'infiltre dans mes veines, me dévastant de l'intérieur. Ma tête pivote d'elle-même, cherchant la cause d'une telle souffrance. Mais il n'y a rien. Une marque rouge est apparue sur mon bras. Mais aucune trace de ce qui a pu me brûler à ce point. Rien ne m'a touché. Rien... sauf elle.

Je lève les yeux vers l'étrangère. Cette dernière est déjà loin de moi. Elle tente de dissimuler ses yeux embués de larmes de mon champ de vision. Elle sait. Elle sait ce qui m'a blessé. J'en suis persuadé. Une telle réaction ne peut s'expliquer que par la culpabilité.

-Tu ferais mieux de partir...

Je m'attendais à un nombre important de scénarios. Mais pas à ça. Là, elle m'offre l'opportunité de m'enfuir de cet endroit terrifiant et d'oublier cette journée. Une solution pour ne pas me poser trop de questions. J'ai terriblement envie d'accepter cette proposition. Au point que je me redresse. Mais suis-je capable d'abandonner une fille en pleurs ? Certes, elle est bizarre. Cependant, je sais que la moitié de mes connaissances me trouvent bizarre. Je reste donc sur le plancher à moitié couvert de sable, partagé entre deux options. Je me mords la langue. Un réflexe stupide lorsque je réfléchis. La douleur me ramène à la situation présente. Et me montre le meilleur choix. J'avance donc vers elle, pour me tenir à quelques centimètres de sa personne. Je lève la main, comme pour la prendre dans mes bras, mais je m'abstiens. Je n'ai toujours pas déterminé la cause de ma brulure. Je suspends donc mon geste.

-Merci pour l'eau et les gâteaux. Je m'appelle Esteban. Et je suis ravi d'avoir fait ta connaissance.

La dernière phrase est un mensonge. A vrai dire, je ne sais pas encore ce que je pense de cette rencontre. Mais ça lui fera surement plaisir. Du moins, à ce que j'en pense. Sur ce, je lui tourne le dos, ouvre la porte, et fais quelques pas. Puis, je m'envole. Destination ? New York, demeure des Castella. Une évidence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 39
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de mort. Peut tuer d'un contact prolongé - deux minutes 20 pour un être humain. A contact moins long, inflige une brulure plus ou moins forte. Points : 58
Actions réalisées : -Idée de description de catégorie
-Idée de Clan
-Meilleure posteur du mois d'avril 2013
-Réponse à une Question
Localisation : France
Diana Loka

Diana Loka
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptySam 11 Mai - 14:05

Adieu
★ Et il partit sur son beau cheval blanc


Le type hésite. Je peux le voir, rien qu'à ses yeux embarrassés, perdus dans le vide. Il pèse le pour et le contre. Je souris tristement entre deux reniflements. Partir lui semble certainement bien plus attirant que rester en compagnie d'une fille aussi étrange que je ne lui parais. Je ne pensais jamais arriver à faire fuir un garçon en le mettant dans une telle situation de gêne qu'il ne sache plus comment marcher. La honte. Non, ce n'est même pas de la honte que je ressens. C'est du dégoût. Une haine envers moi-même, envers cette aptitude qui me ronge. Tout ça, cet exil temporaire dans le désert, ce garçon qui ne pense qu'à s'enfuir... Tout ça est arrivé uniquement à cause de mon don. De ma malédiction, plutôt. Cette particularité qui aurait pu faire de moi un rat de laboratoire me transforme en monstre. Intéressant, comme évolution ? Non. Pas tellement, non.

L'adolescent se lève. Adieu, beau blond. Je ne bouge pas. Je veux le voir partir. Ce n'est pas moi qui tournerai le dos. C'est lui. Je le défie du regard, consciente d'accentuer son malaise. Alors ? Tu pars ? Il fait un pas. Cependant, il s'est trompé de sens. La porte est de l'autre côté. Là, il se dirige droit sur moi. Sans même rectifier son erreur, il continue. J'ai envie de l'arrêter. De lui crier après. De le faire partir. Je me suis tellement résignée à son départ que maintenant, je ne désire plus que ça. Pourquoi me contrarie-t-il sans cesse ? Les secondes semblent gagner en longueur. J'ai l'impression qu'il marche vers moi depuis des heures. Ce n'est qu'après ce qui me semble une éternité qu'il s'arrête enfin. A quelques centimètres de moi. Je sens son souffle chaud sur mon visage. Est-il seulement conscient qu'au moindre geste incontrôlé, c'est la mort qui l'attend ? Non, bien sur. Mais moi, oui. Et je n'ai aucune échappatoire. Aucun endroit pour me séparer de lui. Il me bloque l'accès au seul meuble de la pièce susceptible de mettre suffisamment d'espace entre nous pour ne pas menacer sa vie.

Il lève le bras, en conservant ce rythme lent qui me terrifie. Ses doigts arrivent jusqu'à mon épaule. Je me raidis. Il veut me prendre dans ses bras, l'idiot ! Je me prépare à le repousser. Pourtant, je n'en ai pas l'occasion. Il suspend son geste, indécis. Puis son bras retombe. Ah. Le souvenir de la douleur, j'imagine.

-Merci pour l'eau et les gâteaux. Je m'appelle Esteban. Et je suis ravi d'avoir fait ta connaissance.

Je suis au bord des larmes. Alors que je voudrai profiter de ce moment, le temps reprends sa vitesse folle. Le dénommé Estéban est déjà dehors, sans que je n'ai pu le remercier, le retenir, ou seulement m'excuser. Je me rue à la fenêtre, que j'ouvre. Je le découvre, dans toute sa splendeur. Il est debout, entouré de sable. Puis, il s'envole. Comme ça, naturellement. Il monte au dans le ciel, puis poursuit sa course à l'horizontale. Je le suis du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse au loin. Je referme tendrement la fenêtre. Pas si stupide que ça, finalement. Moi qui pensais que ce n'était qu'un plaisantin... Je sais maintenant que je ne suis pas seule. Il y en a un autre. Estéban , du désert du Nevada. Il est comme moi. Je dois maintenant le retrouver, après l'avoir fait fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 06/11/2012
Messages : 33
Age : 23
Pouvoir : Pouvoir de voler pendant de nombreuses heures à une vitesse moyenne de 50 km/heures. Cependant, provoque une grande fatigue, accompagnée d'une sensation de faim et de soif. Points : 77
Actions réalisées : -Idée d'Event
-Aide au Staff pour la mise en place de l'Event
-Idée de tâche à réaliser pour les points
-Idée de Clans
Localisation : Dans le marécage le plus proche de l'endroit le plus paumé de la Terre, mon p'tit gars !
Esteban Castella

Esteban Castella
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] EmptyVen 24 Mai - 18:18

→ Rp terminé ♪

Oh, Diana, c'était super ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]   Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Seule... Mais pas pour longtemps [Estebaan !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Heroes :: Autour du Monde :: Etats Unis :: Nevada-